Une nouvelle étude permettra d’évaluer la couverture vaccinale dans 25 pays africains

Countdown a lancé un nouveau partenariat avec Gavi, l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la santé afin de renforcer la capacité d’analyse pour mesurer la couverture et l’équité de l’immunisation et d’améliorer la communication de ces données, en utilisant des sources de données multiples. Il s’agira notamment de mesurer la couverture infranationale, afin d’élaborer des stratégies visant à atteindre les populations sous-vaccinées.

Le projet se déroulera dans 25 pays d’Afrique subsaharienne en 2024-2025. Les pays participants sont le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo, l’Éthiopie, le Ghana, la Guinée, le Kenya, le Liberia, Madagascar, le Malawi, le Mali, le Mozambique, le Niger, le Nigeria, le Rwanda, le Sénégal, la Sierra Leone, la Somalie, le Soudan du Sud, la Tanzanie, l’Ouganda, la Zambie, le Tchad et le Zimbabwe. De décembre 2023 à avril 2024, des ateliers virtuels et en personne seront organisés pour faciliter le travail des équipes, soutenir et faire avancer les analyses, et produire des rapports analytiques.

La vaccination reste l’une des méthodes les plus rentables et les plus sûres pour freiner la propagation des maladies transmissibles et réduire la morbidité et la mortalité néonatales et infantiles. En plus de conférer une protection contre les maladies évitables, la vaccination facilite le contact entre les familles et les systèmes de santé, fournissant un canal pour la prestation d’autres services de santé de base.

Cependant, les disparités en matière de couverture vaccinale et de mortalité infantile persistent. En 2021, environ 25 millions d’enfants dans le monde n’ont pas reçu les vaccins de base. La région de l’Afrique subsaharienne a le taux de mortalité des moins de cinq ans le plus élevé, et la couverture vaccinale de base des enfants reste faible dans de nombreux pays. Les statistiques du tableau de bord de l’Agenda 2030 pour la vaccination révèlent des lacunes persistantes en matière de couverture vaccinale dans les régions de l’Afrique orientale et australe et de l’Afrique occidentale et centrale entre 2019 et 2022.