La collaboration sur le Countdown au Rwanda est dirigée par l'École de santé publique/Collège de médecine et des sciences de la santé/Université du Rwanda (UR-CMHS-SPH). Elle jouera un rôle important en aidant le ministère de la santé (MOH) et le Rwanda Biomedical Centre (RBC) à renforcer leur capacité à mener des travaux analytiques pour étayer les examens. L'UR-CMHS-SPH s'engagera dans le processus analytique de manière plus continue, en travaillant étroitement avec le ministère de la santé et les partenaires de développement, et en s'appuyant sur un solide travail analytique approfondi, en mettant l'accent sur la production de preuves pour les examens réguliers des progrès et des performances du programme RMNCAH+N au Rwanda.

CC: atosan via Adobe Stock / Local fishermen in Rwanda

La collaboration sur le compte à rebours au Rwanda est dirigée par l'École de santé publique/Collège de médecine et des sciences de la santé/Université du Rwanda (UR-CMHS-SPH). Elle jouera un rôle important en aidant le ministère de la santé (MOH) et le Rwanda Biomedical Centre (RBC) à renforcer leur capacité à mener des travaux analytiques pour étayer les examens. L'UR-CMHS-SPH s'engagera dans le processus analytique de manière plus continue, en travaillant étroitement avec le ministère de la santé et les partenaires de développement, et en s'appuyant sur un solide travail analytique approfondi, en mettant l'accent sur la production de preuves pour les examens réguliers des progrès et des performances du programme RMNCAH+N au Rwanda.

Recherche prévue pour 2023-2025

  • L'équipe du Rwanda a participé aux réunions annuelles du Compte à rebours en 2022 et 2023 et a réalisé des analyses pour ces réunions. 
  • Des ateliers analytiques nationaux annuels qui consisteront à examiner et à analyser les données et à produire un profil statistique national annuel et au moins une note d'orientation. Cet atelier réunira le personnel clé du ministère de la santé et de la RBC (qui s'occupe de la planification et du suivi et de l'évaluation), les analystes de données des principaux partenaires de mise en œuvre et le personnel de quatre hôpitaux de district (responsables du suivi et de l'évaluation et de la planification et/ou gestionnaire de données).
  • Ateliers analytiques annuels au niveau du district pour compléter les ateliers nationaux, des ateliers au niveau du district seront organisés au cours des années 2 et 3 pour renforcer les capacités des gestionnaires de données/statisticiens/responsables du S&E et de la planification des hôpitaux de district (DH) sur l'analyse des données collectées en routine disponibles dans le HMIS du Rwanda, et l'utilisation des données de routine dans la prise de décision, en mettant l'accent sur le RMNCAH+N (accouchements et mortalité maternelle et néonatale, PF, soins prénatals, vaccination, etc).
  • Ateliers de communication/diffusion  Le SPH et l'APHRC apporteront leur soutien à l'organisation d'ateliers de diffusion des résultats des examens annuels et de l'analyse des données avec les partenaires pour les actions et les considérations (sous forme d'affiches et/ou de rapports succincts) afin de promouvoir la compréhension et l'utilisation des résultats/messages clés parmi les décideurs aux niveaux national et sous-national, et les boucles de retour d'information afin que l'analyse puisse être encore mieux adaptée aux besoins des utilisateurs de données. Le soutien comprendra des conseils pour les présentations orales et les affiches/la communication scientifique, l'analyse de l'audience et l'adaptation du message. Comme tous les districts seront couverts, on espère que ces compétences seront bien intégrées dans le système du secteur de la santé.
  • Produits scientifiques: L'UR-CMHS-SPH et l'APHRC soutiendront le personnel national du ministère de la santé et de la RBC afin de produire au moins un article rédigé conjointement par les acteurs clés dans une revue évaluée par les pairs.
  • Études spéciales: Le SPH et l'APHRC apporteront leur soutien au personnel national du ministère de la santé et de la RBC pour produire des études (qualitatives, quantitatives ou mixtes) sur les composantes du système de santé, selon le cas : par exemple, les politiques, le financement de la santé, le personnel de santé, l'infrastructure, la gouvernance de la santé, la prestation de services, etc. Cela dépendra de la disponibilité des fonds, car les études sont généralement coûteuses. Le financement peut être assuré par d'autres partenaires, membres du CD2030 (agences des Nations unies et autres). La question de l'étude sera exprimée par le ministère de la santé ou la division RBC/MCCH.

Rwanda Countdown Collaboration Team

Albert Ndagijimana

Bibiane Uwamahoro

Micheal Habtu

Vedaste Ndahindwa

Theoneste Mutsindashyaka

Muhammed Semakula

Donatien Ntagara Ngabo

Silas Rudasingwa

Cyiza François Regis