Le Zimbabwe  équipes de collaboration des pays comprend l'Université du Zimbabwe, le ministère de la santé et de la protection de l'enfance et le Fonds de financement mondial.
Cette démarche s'aligne sur la stratégie nationale de santé 2021-2025 et sur la stratégie nationale de développement 1 (NDS1), qui visent à atteindre une couverture sanitaire universelle en comblant les lacunes en matière d'accès aux soins de santé maternelle et néonatale et de nutrition et de qualité, afin de réduire la mortalité maternelle, néonatale et infantile, et d'améliorer la santé publique et le bien-être, entre autres.

Contexte

Le Zimbabwe entend accélérer la réalisation des Objectifs de développement durable (SDGs), de l'Agenda africain 2063, conformément à la Vision 2030 et à la NDS 1. En cherchant à augmenter le financement intérieur de la santé pour atteindre les 15 % de la Déclaration d'Abuja et, à terme, le seuil de 84 USD par habitant fixé par l'Organisation mondiale de la santé, le gouvernement du Zimbabwe a démontré son engagement fort et sa reconnaissance de l'importance d'investir dans la santé de la nation en tant qu'élément clé du développement durable. Cette voie est guidée par le cas d'investissement de la stratégie nationale de santé 2021-2025 de la Facilité de financement mondiale, qui préconise une utilisation efficace des ressources disponibles tout en mettant en œuvre les actions stratégiques à fort impact qui ont été convenues.

L'une de ces interventions stratégiques est l'amélioration de la santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile et adolescente, ainsi que de la nutrition, avec la promotion de la recherche et de la production de données probantes pour l'élaboration de programmes et de politiques efficaces. Le Zimbabwe suit et évalue activement les progrès accomplis dans la réalisation des SDGs liés à la santé maternelle et infantile, y compris les indicateurs d'impact clés tels que le taux de mortalité des moins de cinq ans (U5MR), le taux de mortalité néonatale (NMR), le taux de mortalité infantile (IMR) et le taux de mortalité maternelle (MMR), afin de s'assurer que leur réduction est accélérée pour atteindre l'objectif de 2030.

 

 

Recherche prévue pour 2023-2025

  • Achèvement de la première phase de l'étude analytique multi-pays sur la santé maternelle et néonatale (MNH) et début de la phase 2.
  • Cartographie des établissements du secteur privé et des systèmes d'information sur la santé, analyse qualitative et quantitative en vue de déclencher l'établissement de rapports par le secteur privé et d'accroître la transparence générale et la gestion des connaissances dans le système de soins de santé zimbabwéen.
  • Analyse approfondie des services RMNCAH à tous les niveaux du système de santé, en vue d'améliorer la qualité des soins maternels et infantiles grâce à l'élaboration de modèles de soins plus efficaces.
  • Soutien à la recherche opérationnelle des cadres du MoHCC dans des domaines sélectionnés du MRNCAH.
  • Absolom Mbinda a été sélectionné comme boursier du Countdown pour 2023 et bénéficie du soutien du consortium du Compte à rebours du Zimbabwe.

Réalisations pour 2020-2022

Le Zimbabwe a participé aux réunions annuelles du compte à rebours en 2022 et 2023.

 

Zimbabwe Countdown Collaboration Team

Winston Chirombe

Manes Munyanyi

Dr L. Gondongwe

Kuziva Gurure

Learnmore Meki

Juliet G. Nyamasve

Vasco Chikwasha

Munyaradzi Murwira

Richard Makurumidze

Absolom Mbinda

Patron Mafaune

Oona Campbell