Countdown travaille avec Gavi pour améliorer l’utilisation des données de vaccination dans 26 pays africains. Les objectifs de l’étude sont les suivants:

  • Renforcer la capacité analytique des pays en matière de couverture et d’équité de la vaccination.
  • Produire des rapports annuels sur la couverture et l’équité de la vaccination, en utilisant toutes les sources de données disponibles, en mettant l’accent sur les niveaux sous-nationaux, qui peuvent être utilisés pour informer le suivi des progrès au niveau national, régional et mondial; et
  • Produire un rapport annuel résumant les progrès et les réalisations. Ce rapport comprendra un petit ensemble d’indicateurs quantitatifs pour faciliter l’apprentissage de la nouvelle approche.
    L’étude a été officiellement lancée en mai 2024. Le travail analytique se déroulera de juin à août, et les rapports nationaux sont attendus en octobre, avec une analyse plus poussée jusqu’en décembre.

 

Contexte et justification

La vaccination est l’une des méthodes les plus rentables et les plus sûres pour freiner la propagation des maladies transmissibles et réduire la morbidité et la mortalité néonatales et infantiles. En plus d’offrir une protection contre les maladies évitables, la vaccination facilite le contact entre les familles et les systèmes de santé, ce qui permet de fournir d’autres services de santé de base. Garantir l’accès universel aux vaccins est un point de départ essentiel pour la couverture sanitaire universelle.

Cependant, les disparités en matière de couverture vaccinale et de mortalité infantile persistent. En 2021, environ 25 millions d’enfants dans le monde n’ont pas reçu les vaccins de base. La région de l’Afrique subsaharienne a le taux de mortalité des moins de cinq ans le plus élevé au monde, et la couverture vaccinale de base des enfants reste faible dans de nombreux pays.

Pays participants :

Les pays participants sont 22 pays avec des collaborations Countdown existantes, plus quatre pays qui sont en train d’établir des collaborations Countdown (République centrafricaine, Madagascar, Mauritanie et Somalie) :
Afrique orientale et australe (11) : Éthiopie, Kenya, Madagascar, Malawi, Mozambique, Rwanda, Somalie, Tanzanie, Ouganda, Zambie, et Zimbabwe.
Afrique de l’Ouest et centrale (15) : Burkina Faso, Cameroun, République centrafricaine, Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo, Ghana, Guinée, Liberia, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, et Sierra Leone.

Sources de données :

L’étude fera la synthèse de plusieurs sources de données et tirera parti du fait que les systèmes de notification des vaccinations ont désormais été intégrés dans les systèmes DHIS2 des pays. Les autres sources de données comprendront les données du système de gestion des produits de santé (LMIS) des pays, les enquêtes en grappes à indicateurs multiples (MICS), les enquêtes démographiques et sanitaires (DHS), le formulaire de rapport conjoint (JRF) de l’OMS et de l’UNICEF, les estimations de couverture nationale de l’OMS et de l’UNICEF et les données sur l’équité du Centre international pour l’équité en santé (International Center for Equity in Health). L’analyse sera menée dans le cadre d’une série d’ateliers d’analyse virtuels et en personne, avec des membres de la collaboration nationale et des analystes du Programme élargi de vaccination (PEV) de chaque pays.

Articles de blog précédents :